CHOISIR SES MODES DE PENSÉES ET CONSTRUIRE DE NOUVEAUX CHEMINS NEURONAUX

Notre cerveau est notre plus grand allié mais aussi notre pire ennemi. Tel un disque dur d’ordinateur, il est configuré pour répéter des séquences émotionnelles et comportementales. Pas question pour lui de réinventer la poudre à chaque événement, alors qu’il peut “ tout bêtement“ aller chercher une réaction en chaîne dans sa base de données de souvenirs !!!

A 6 ans, vous avez eu très peur en voyant une souris qui vous a paru  énorme, et maintenant que vous avez 40 ans, vous continuez à être tétanisé chaque fois que vous voyez ce petit animal… ?
Votre cerveau fait des siennes !

Depuis des années vous êtes convaincu que faire des économies est indispensable pour vous assurer sa sécurité matérielle et cela vous empêche de casser votre tirelire pour vivre le voyage de vos rêves alors que vous en mourrez d’envie et que vous êtes fonctionnaire et ne risquez donc pas d’être licencié… ?
Votre cerveau fait encore des siennes !

Sortir des autoroutes neuronales que nous avons construit tout au long de notre vie implique de connaître ses modes de penser et d’en créer volontairement de nouveaux.

Et oui, l’homme ne sait pas désapprendre et chaque apprentissage de la vie est savamment rangé dans notre cerveau, prêt à être utilisé dès qu’un besoin s’en fait sentir !

En revanche des techniques de visualisation, ou de construction de nouvelles croyances sont possibles grâce au coaching et à la PNL. Elles permettent de se donner du choix et de créer de nouvelles voies neuronales.

Cela est-il pour autant magique ou aussi rapide qu’un claquement de doigt ?

Pas du tout ! C’est un peu comme si vous quittiez la route que vous prenez tous les jours pour rentrer chez vous et que vous décidiez tout à coup de passer à travers champs pour changer. Vous empruntez alors un nouveau chemin encore vierge. L’herbe se couche momentanément sur votre passage et si vous regardez derrière vous, vous devinez à peine votre trace… Si vous ne faites ce chemin qu’une seule fois, cette légère marque aura tôt fait de disparaître.
Il vous faudra en effet plusieurs semaines de passage quotidien pour que se dessine un petit sentier, plusieurs mois pour que ce sentier s’élargisse et devienne un véritable chemin. A l’instar de cet exemple, créer volontairement de nouveaux chemins neuronaux prend d’une façon générale entre 3 et 6 mois et nécessite travail quotidien de quelques minutes à peine (en cas de choc involontaire, le cerveau est bien entendu plus rapide dans son apprentissage : voir l’article dédié à ce sujet). La constance et la discipline seront en la matière les clés de votre réussite !

  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close
Thanks !

Thanks for sharing this, you are awesome !