Émotions… comment les accepter pour mieux les réguler ?

Et si je vous faisais une confidence ? Et bien il y a maintenant 20 ans, j’ai démarré le développement personnel avec une seule idée en tête : contrôler mes émotions !!! À l’époque, submergée par un monde émotionnel extrêmement réactif, je luttais la plupart du temps pour tenter de canaliser ces états que je jugeais intempestifs, et qui me faisaient perdre mes moyens, rougir pour un rien, pleurer pour pas grand chose…

Lutter contre soi c’est être sûre de perdre la bataille
Or la première chose à intégrer pour avancer sur le chemin du développement est que la lutte contre soi même n’aboutit jamais à quelque chose de positif ! Il ne vous viendrait pas à l’idée de lutter en permanence contre le sommeil et de vous empêcher de dormir ? Et bien en ce qui concerne les émotions, c’est la même chose. Corps lourd, bâillements, yeux qui piquent…, votre corps vous délivre le message qu’il est temps de vous mettre au repos ? Et bien chaque fois que vous ressentez une émotion, il en va de même, un message est à découvrir !

Nous disposons tous d’un GPS intégré
Ce postulat vient déjà faire tomber la plus grande imposture ; je parle de l’idée des émotions positives et des émotions négatives ! Les émotions ne sont en effet ni bonnes ni mauvaises. Elles ne sont qu’un signal, un message dont il peut être intéressant d’aller décrypter le sens. Le deuxième scoop en la matière, est que ce signal, nous le créons nous même, pour notre plus grand bien ! Et oui, l’idée très répandue que l’émotion serait quelque chose d’extérieure à nous qui nous envahirait dans certaines circonstances est totalement erronée, voire absurde !
Bien entendu, les scientifiques vous parleraient du rôle du cerveau limbique dans ce processus pour vous expliquer cela, mais laissons là les considérations intellectuelles et soyons pratico-pratiques ! Chacun dispose en fait d’un merveilleux GPS intégré qui mesure notre alignement avec l’état naturel que nous devrions tous avoir : le Bien-être, la joie.

Accepter ses émotions pour mieux se comprendre
Dès lors que l’on s’approprie les idées que je viens d’énoncer, on modifie totalement son regard sur ses émotions et on commence à les accepter. Toutes… oui oui toutes, avec respect et ouverture. Arrive ensuite, le temps de l’introspection…
Quelqu’un dit quelque chose qui déclenche chez vous une forte montée de colère ? Ok, il est temps de scanner votre alignement naturel… Oulà c’est tout tordu à l’intérieur… Pourquoi ? Que cherche à vous dire votre GPS intérieur, quel est son message positif ?. Car j’oubliais de vous dire, le message est toujours positif, quelle que soit l’émotion. Etes-vous en conflit avec l’une de vos valeurs profondes ? Quelqu’un a t il touché un point douloureux et non réglé de votre histoire ? Cela fait il écho avec vos attentes ou votre estime de vous ?
Dès que l’on s’adonne à ce petit jeu, qui très vite ne nécessite que quelques milli secondes, on découvre une multitude d’informations sur soi même : des croyances inculqués par notre éducation et notre culture que l’on peut assouplir si on le souhaite, les valeurs auxquelles nous ne voulons pas déroger, notre sensibilité et notre “humanitude“, les progrès à faire en matière d’estime de soi… Le comble dans tout cela est que plus on pratique cette gymnastique cérébrale, plus notre monde émotionnel se régule automatiquement. Nos émotions agréables prennent encore plus de sens. Nous pouvons les apprécier à leur juste valeur. Celles plus désagréables nous donnent l’occasion, quand elles se manifestent de faire grandir notre niveau de conscience de mettre une douce lumière sur nos failles. Alors elle est pas belle la vie ?

  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

close
Thanks !

Thanks for sharing this, you are awesome !